Comment fonctionne une cuisinière à bois ?

le fonctionnement de la cuisinière à bois

Bien choisir un appareil quand on ne sait pas comment il fonctionne peut rapidement poser problème. Une cuisinière à bois n’est pas comme une cuisinière classique, même si certaines précautions d’installation peuvent être communes. Chauffage et cuisinière tout-en-un, voici les secrets de votre cuisinière à bois.


De quels éléments est composée une cuisinière à bois ?

  • Un foyer de combustion : c’est là que vous allez insérer les bûches dont la combustion va produire de la chaleur, comme dans une cheminée ou un poêle à bois. ce foyer est fermé afin de ne pas laisser s’échapper la chaleur. Ses dimensions déterminent la taille des bûches que vous pourrez utiliser et donc son autonomie.


  • Un tiroir à cendres ou cendrier : situé au-dessous du foyer de combustion, il sert à la récupération des cendres. Il permet une facile des cendres.


  • Des plaques de cuisson : sur le dessus de votre cuisinière à bois, elles sont généralement en fonte. Vous pouvez y préparer tous vos plats, quel que soit le type de cuisson : lente, grillade, mijoté, bouilli, vapeur... Leur température dépend de l’intensité du feu que vous pourrez régler en alimentant le feu (ajout de bûches, bûches de plus grande taille) et en ajustant le tirage (arrivée d’air).


  • Un four : comme dans un four classique, vous pouvez contrôler sa température. Ici, cette opération s’effectue grâce au thermomètre, pouvant aller jusqu’à 350°C. Comme sur les plaques, vous réglez la température en fonction de l’alimentation du foyer et du tirage.


  • Un levier pour régler le tirage : ce levier permet de régler le débit d’air qui arrive dans la chambre de combustion (ou foyer de combustion) en ajustant l’ouverture de la trappe par laquelle l’air rentre. Le feu ayant besoin du dioxygène contenu dans l’air pour brûler, l’alimentation en air du foyer est indispensable.

  • Plus l’arrivée d’air est ouverte plus il y aura un fort tirage, plus le feu sera intense. Vous allez chauffer plus rapidement mais aussi consommer plus rapidement votre bûche. Un fort tirage est revanche idéal allumer votre cuisinière à bois.
  • À l’inverse, si vous refermez l’arrivée d’air, vous aurez un faible tirage et ****le bois va brûler plus lentement. La chaleur sera alors plus douce.

Ce levier permet de gérer la puissance de tirage et ainsi d’agir sur l’intensité de votre feu et la température qui s’en dégagera.

  • Une buse pour l’extraction des fumées : c’est la sortie au-dessus de la cuisinière à bois à laquelle vont se raccorder les conduits d’évacuation des fumées.


  • L’habillage : contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’habillage de votre cuisinière à bois est un élément à part entière de celle-ci. La fonte est choisie pour sa capacité à emmagasiner et à restituer de la chaleur, l’acier permet la création de cuisinières au design plus contemporain. Certains modèles proposent même la pierre ollaire qui permet de restituer la chaleur longtemps après que le feu ait fini de brûler.


Comment fonctionne une cuisinière à bois ?

La cuisinière à bois est un équipement multifonction. Elle permet à la fois de cuire les aliments sur ses plaques ou dans son four, et elle permet de chauffer une pièce, voire une logement entier, en fonction de sa configuration et du modèle de cuisinière à bois.

La combustion du bois dans le foyer permet de créer de la chaleur. Celle-ci se diffuse alors par rayonnement, comme dans une cheminée ou un four, directement dans la pièce. Elle se diffuse également par convection, grâce aux matériaux dont est composée votre cuisinière à bois et qui emmagasine la chaleur pour la restituer pendant plusieurs heures après l’extinction du feu.

La chaleur produite par le feu est transmise aux plaques de cuisson et au four. Du pain aux plats en sauce ou aux grillades de viandes, vous pourrez tout cuisiner avec votre cuisinière à bois. La chaleur se règle grâce à 3 éléments :


  • la taille des bûches : plus elle est importante, plus elle pourront produire de la chaleur et longtemps
  • la fréquence à laquelle vous alimentez le feu : plus vous mettrez de bois régulièrement, plus vous garderez l’intensité du feu, plus votre cuisinière sera chaude. Vous pourrez ainsi cuire à feu vif, saisir, faire bouillir rapidement...
  • le tirage : comme expliqué plus haut, plus vous augmenterez le tirage, plus vous alimenterez le feu en air et plus celui-ci sera vif et chaud.


Certains modèles de cuisinières à bois proposent aussi des options pour mieux chauffer, comme le registre de tirage direct, qui permet de dévoyer les fumées vers le four afin qu’il chauffe plus rapidement, ou la double combustion, qui permet une deuxième combustion des gaz échappés de la première, et ainsi un meilleur rendement de votre appareil.


Nous vous avons dévoilé tous (ou presque) les secrets de la cuisinière à bois. Design moderne et contemporain, rustique, à l’ancienne... La cuisinière à bois a en plus l’avantage de se présenter sous différents modèles avec des finitions et des styles qui s’adaptent à tous les intérieurs. Véritable cœur de votre foyer, son adaptation parfaite à un mode de vie durable fait partie de ses nombreux atouts. N’hésitez pas à nous demander des conseils sur une installation dans votre logement, nous sommes là pour vous !

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies